Le changement de végétation dans l'arrière-pays est lent, lent, lent – Il a utilisé le blog de l'écologiste

En s'appuyant sur les résultats d'une tentative à long terme menée par Glen Finglas en Écosse, Robin Pakeman et ses collègues ont montré que même des changements importants dans la gestion des pâturages mettent plusieurs années à se jouer, il est donc difficile de prévoir les changements sur les terres hautes. Ici, Robin explique plus sur son travail.

Nous avons mis en place l’expérience Glen Finglas en 2002 afin d’examiner comment les modifications de la politique agricole commune européenne, en particulier le découplage des effectifs, peuvent affecter la biodiversité dans l’arrière-pays. Nous nous sommes intéressés à la façon dont les changements de pâturage peuvent se répercuter dans un système, de l’influence directe du brouteur sur les plantes aux influences indirectes sur d’autres parties du système (invertébrés, oiseaux et volts).

Depuis lors, l'équipe a publié des articles sur des pipettes simples, des insectes, des papillons de nuit et des campagnols, pour n'en nommer que quelques-uns. Quinze ans après le début de l'expérience, nous publions le premier article sur la végétation.

L'expérience Glen Finglas

Glen Finglas se trouve au sud des Highlands écossais. Nous avons établi l’expérience sur un mélange d’expériences: landes humides, pelouses sèches et humides de différentes qualités et bourbier. En raison de la nature mosaïque de l'expérience, l'hétérogénéité devait être prise en compte dans l'analyse, ce qui permettait de mieux comprendre la dynamique des différents types de végétation. Parce que nous étions intéressés par l’influence du pâturage sur les oiseaux, les parcelles devaient être suffisamment grandes pour avoir plus de territoires que les oiseaux nicheurs les plus courants – les oiseaux isolés. Les parcelles feraient 180 mx 180 m (3,3 ha) s'il y avait de la place sur ce terrain accidenté. Quatre pâturages ont été suivis: Mouton continu à basse densité (0,9 ha / ha).-1), bovins (2,7 moutons ha-1), bovins et ovins mixtes ayant la même tâche que le traitement en cours, et sans pâturage.