Les rizières japonaises au printemps – Le blog de l'écologiste appliqué

Sur la base de leurs recherches au Japon, Naoki Katayama et ses collègues soulignent comment la riziculture biologique soutient davantage de plantes, araignées, libellules, grenouilles et oiseaux aquatiques que l’agriculture conventionnelle.

Une version de ce post en japonais est disponible ici.